L'Après-guerre


Après la seconde guerre mondiale : M. Julien Dugardin est nommé chef de musique.

 

1950 : 75ème anniversaire de la Fanfare : festival avec décoration de la ville, défilés et concerts.

 

1953 : Distinction académique pour M. Dugardin, Chef d'Orchestre.

 

1960 : La fanfare envoie un mandat pour les musiciens en Algérie.

 

1970 : Prestation pour la soirée d'arrivée de la délégation de Rosenfeld (ville allemand jumelée avec Moissy.

 

1971 : Achat d'uniformes avec écusson des armoiries de Moissy.

 

1975 : Festival pour le centenaire de la Fanfare ave en musique d'honneur : la Police Nationale. 3 défilés convergent vers la Place du Souvenir.

 

Les hauts et les bas de la Société

 

+ La Fanfare rafle les premiers prix lors des concours de La Haye-du-Puits (1952, Bléré (1953), les Sables d'Olonne (1955) et le Bourget (1956).

 

- Le problème se pose au niveau des heures de cours de solfège qui sont concurrencées par les cours de catéchisme, d'escrime et de danse classique. Le nombre d'éxécutants diminue. M. Dugardin souhaite la création d'une école de musique et demande que les cours qui y seront donnés, le soient dans dans un but de recrutemetn au profit de la Fanfare et que cette mention soit clairement stipulée aux familles.